26 novembre 2008

A personnes bizarres, mots bizarres...

Décidément le français aime à se démarquer avec ses mots à rallonge aux syllabes "passées à l'alambic" ("détournement" de sens volontaire). Il révèle par la même occasion des mœurs quelque peu saugrenues !

Certaines personnes seraient apparemment "cucurbitacistes". De cucurbitacée évidemment. Ceci dit, comment appelle-t-on un collectionneur d’étiquettes de citrouilles et autres potimarrons si les amateurs de melons se sont déjà emparés de la racine "cucurbita" ?

A ce sujet, la cucurbite est également la partie inférieure de l’alambic (ou comment parler de gnôle sans en avoir l’air). Le lien entre la cucurbitacée et l’alambic ? La morphologie apparemment : le renflement de l’alambic a les formes généreuses d’une courge…

Dans un style un peu plus courant, d’autres aiment les chats. Les anglais se contenteraient de « cat lovers » ou « cat fanciers » mais nous - pour se la jouer j’imagine – on se dit "ailurophile" (du grec ailouros = chat). Un terme pratique (malgré son aspect collet monté) pour parler de la dame aux chats d'à côté : on a tous un ailurophile et du coup un ailurophobe dans notre entourage.

Dans le même style intello-adepte-des-langues-mortes, on a "arctophile": qui aime les ours en peluche et les collectionne (du grec arktos). 

On trouve également le style « mat sup. » avec le "circinusophiliste", collectionneur de compas, à moins qu’il s’agisse d'un truc de tueur en série à l’arme blanche…

Et puis le style pilier de comptoir qui, en guise d’alibi, se dit "bistrophile" ou collectionneur d'objets de bistrots… Je vous laisse imaginer. 

Posté par anitablog à 18:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur A personnes bizarres, mots bizarres...

    je ne vois pas ce qu'il y a de bizarre à collectionner des compas!mouahahahah!

    Posté par marionnette, 27 novembre 2008 à 16:50 | | Répondre
  • ohéhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!tiens, y a de l'écho par ici...

    Posté par marionnette, 04 février 2009 à 14:10 | | Répondre
Nouveau commentaire